Ce qu’il faut savoir du rachat de crédit

Le rachat crédits est un prêt qui permet de revoir la durée et le montant des emprunts qui ont été établis dans un autre établissement bancaire.

On l’appelle parfois aussi restructuration, regroupement de crédits ou consolidation. Le terme officiel juridique est « regroupement de crédits », on évite généralement le terme « rachat de crédit » au niveau juridique. Le cadre juridique du regroupement de crédits est défini par la Loi 2010-837 du 10 juillet 2010, qui transpose une directive européenne sur le crédit à la consommation.

Ce principe permet de rassembler en seul crédit plusieurs crédits existants, qui peuvent être de différents types : prêt immobilier, prêt personnel, crédit renouvelable, dette familiale, découvert, retard d’impôt ou de loyer.
Certaines assurances font généralement partie de ce rachat, qui bien qu’elles ne soient pas obligatoires, pourront vous aider ainsi que votre famille, en cas de difficulté.
Pour être défini comme rachat immobilier, ses encours immobiliers doivent dépasser 60 % de la somme totale des capitaux qui doivent être repris. Tandis que pour être défini comme regroupement de crédits à la consommation, ses encours immobiliers ne peuvent pas dépasser 60 % des capitaux à reprendre.

Le rachat de crédit peut aussi concerner les entreprises, c’est le cas du rachat de crédit professionnel, qui leur permettra de consolider leurs finances.
Un autre type de rachat de crédit est celui par achat / vente à réméré, où la vente permet au vendeur de racheter ensuite son bien, sans que cela soit obligé. Le vendeur peut alors se procurer des fonds nouveaux, grâce à la vente de son bien.

Les avantages du rachat de crédit.

Il permet de simplifier la gestion de son budget, en se faisant racheter un ou plusieurs crédits. C’est une solution utile pour sortir d’une situation difficile de surendettement, qui permettra de rallonger la durée du prêt et de diminuer le montant des mensualités. Un nouveau crédit plus important pourra être accordé pour une durée plus longue.
Le taux d’endettement peut, au moyen de la technique du rachat de crédit, être réduit en dessous de 33 % des revenus globaux d’un particulier.

Cette nouvelle perspective de crédit permet souvent de relancer un nouveau projet d’emprunt.
La capacité à l’épargne est donc revalorisée et améliorée pour développer une nouvelle perspective d’avenir, avec une somme à payer mensuelle plus petite, tout en disposant de plus grands capitaux de crédit à long terme.