Comment expliquer la baisse des taux record du crédit immobilier

Le taux du crédit immobilier poursuit une tendance baissière. D’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen atteint un record le plus bas historiquement, soit moins de 2% en mars. En plus les crédits à taux révisables ne sont plus disponibles dans les offres bancaires.

Ce mois de mai 2016, les professionnels immobiliers envisagent même une perte de quelques dizaines de points. Et cette situation est loin d’être finie. Elle pourra durer jusqu’à la fin de l’année.

Une stratégie de certaines banques pour reconquérir de nouveaux clients

Selon les études, quelques établissements de crédit ont rencontré des difficultés ces derniers mois. Pour attirer de nouveaux clients, ils proposent des taux d’intérêt assez bas sur leur prêt immobilier. Les autres banques n’ont le choix que de s’aligner à leurs offres afin de tenter de maintenir leurs clients.

Le courtier Vousfinancer.com vient même d’annoncer qu’un organisme de prêt a révisé les taux fixes de ses prêts à 0,9% sur 10 ans, 1,30% sur 15 ans et 1,45% sur 20 ans. C’est du jamais vu !

Une rude concurrence entre les établissements de prêt immobilier

D’autres banques qui ont des objectifs ambitieux pour cette année 2016, de leur part, sont prêtes à baisser leurs taux d’intérêt pour conquérir les meilleurs profils d’emprunteur. Cette concurrence féroce entre les organismes financiers entraîne sans aucun doute cette chute vertigineuse.

Mais, d’autres sources confirment également que de plus en plus de personnes souhaitant investir sur l’immobilier utilisent leurs propres épargnes pour acquérir des biens. D’autres ont des apports personnels importants. C’est donc l’occasion ou jamais de contracter un crédit immobilier pour vous offrir la maison de vos rêves. De leur côté, les emprunteurs pourront profiter de la situation pour renégocier leur prêt immobilier.